Scroll to top
Copyright © zonesensible.org
Share

VERNISSAGE DE L’EXPOSITION FRANÇOIS DURIF, ARTISTE EN ZONE SENSIBLE + INVITATION DE STÉPHANE BRETON, ETHNOLOGUE ET DOCUMENTARISTE


LucJacquet - 18 mai 2012 - 0 comments

HABITER, HABITAT, HABITANT
CYCLE 2

EXPOSITIONS / PROJECTIONS / RENCONTRES
ÉTAPE * 3 (MAI – JUIN  2012)

FRANÇOIS DURIF /
ARTISTE EN ZONE SENSIBLE

STÉPHANE BRETON /
ETHNOLOGUE ET DOCUMENTARISTE

__

• VENDREDI 18 MAI À PARTIR DE 18H30
Vernissage de l’exposition Déplacements de François Durif – 18h30
Rencontre avec l’ethnologue et documentariste Stéphane Breton – 20h00
Projection du film Le Monde extérieur (2007) – 21h00

• SAMEDI 19 MAI À PARTIR DE 14H

Ouverture de l’exposition de François Durif – 14h
Projection du film Eux et moi (2001) – 21h00
+ Exposition ouverte au public le samedi 19 Mai de 14h à 21h /
le samedi 26 mai de 14h à 20h et sur rendez-vous jusqu’au 28 Mai inclus /
Renseignements au 01 42 35 84 34.

__

VERNISSAGE DE L’EXPOSITION HABITER-HABITAT-HABITANT ÉTAPE N°3,
intitulée Déplacements, par François Durif, artiste en Zone Sensible
Vendredi 18 mai – 18h30 à Zone Sensible

« Faire quelque chose avec ce qui est déjà là.
Se tenir à une économie de moyens.
Prélever objets dans l’environnement immédiat.
Faire en sorte que chaque objet rencontre son propre espace.
Régler l’écart avec l’objet voisin : ni trop près, ni trop loin.
Laisser agir : le vide devient plein. »  – François Durif (mai 2012 / St-Denis)

__________________

Un an jour pour jour après l’ouverture au public de Zone Sensible, le Parti Poétique présente
à l’occasion d’«Enfin Mai» (L’art dans la ville à Saint-Denis) une première étape du travail
de François Durif, artiste en résidence depuis mars 2012, dans le cadre du cycle
«Habiter, Habitat, Habitant».

Durant deux semaines, François Durif a décidé de vivre en Zone Sensible, afin d’éprouver
physiquement le lieu et de distiller les indices d’une occupation progressive. C’est en prélevant
des objets dans l’environnement immédiat et en les déplaçant dans la surface d’exposition
qu’il conçoit l’exposition Déplacements. Il s’agit dès lors de faire en sorte que chaque objet
rencontre son propre espace. Il a réalisé avec Frédérique Liebaut deux vidéos in situ qui rendent
compte de son rapport à l’habiter, en se tenant à une économie de moyens, économie poétique.
L’expérience du seuil a été le point de départ de sa démarche. Façon de mettre au jour son propre
tempo et d’ouvrir une brèche dans le temps de l’habiter.
L’occasion, enfin, de présenter son travail d’écriture par l’intermédiaire des lettres et des billets
du blog rattachés à sa résidence en Zone sensible : Abri Durif

En lien avec le thème «Habiter, Habitat, Habitant», François Durif et le Parti Poétique invitent
le cinéaste et ethnologue Stéphane Breton. Son film Le Monde extérieur (2007) sera projeté
en plein air à Zone Sensible le soir du vernissage. Le rapport au temps de l’ethnologue n’est pas
si éloigné de celui de l’artiste et l’artiste a tout à apprendre du regard de l’ethnologue dans son
«usage du monde». En attendant la tombée de la nuit, une rencontre est prévue avec le réalisateur.

Rencontre avec l’ethnologue et documentariste Stéphane Breton: vendredi 18 mai / 20h00,
suivie de la projection de son film Le Monde extérieur à 21h00.
Son premier film Eux et moi (2001) réalisé lors de ses séjours chez les papous Wodani
de Nouvelle-Guinée sera projeté le samedi 19 mai à 21h00. François Durif proposera
à cette occasion la projection de ses vidéos : «trop de clefs» et «habiter».

Related posts

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *