Scroll to top
Copyright © zonesensible.org
Share

LA BANQUE DE REINES | ACTIVATION DU CENTRE D’ESSAIMAGES ET CINÉMA EN PLEIN AIR / SAMEDI 5 SEPTEMBRE


LucJacquet - 5 septembre 2015 - 0 comments

image

Samedi 5 septembre, le toit de la Banque de reines bourdonnait d’abeilles et de visiteurs curieux. Cette première activation de la Banque de reines nous a permis de mettre en service ce véritable centre d’essaimages connecté à la Banque du miel et à son réseau de sociétaires franciliens.

La Banque de reines est un lieu ressource à ciel ouvert, nouveau fonds de garantie du vivant. Lauréat du Prix Coal 2012, il est le résultat de la transformation d’une énergie inerte (argent mort), en abeilles vivantes. Plus de 50 personnes ont assisté à la première remise d’essaims à destination d’une dizaine d’apiculteurs et associations liés au projet de la Banque du miel.
Chacun a reçu un exemplaire d’un “contrat bancaire” formalisant un pacte pour la vie en recevant un essaim.

Cet après-midi, ponctué de gaufres au Miel béton et d’un concert de Kora par Baben Sissoko, s’est clôturé par une séance de cinéma en plein air façon “pignon sur ruche”.

Au programme /
– Projection du court-métrage d’Olivier Dury Sous le ciel (2012) à partir de 20h30 en présence du réalisateur.
Film hypnotique, Sous le ciel nous arrête dans un monde palpitant qui ne cesse de produire ses propres formes, soudain, une apparition, plus marquante encore qu’une hallucination.
> Rencontre avec le réalisateur Olivier Dury à l’issue de la projection.
Ce film a bénéficié de l’Aide au film court, dispositif de soutien à la création du Département de la Seine-Saint-Denis.

– Projection du film Il était une Forêt de Luc Jacquet (2012)
Troisième long métrage cinématographique de Luc Jacquet. Dans le cadre de l’association Wild-Touch qu’il a créée en 2010, Luc Jacquet a écrit et réalisé ce documentaire en étroite collaboration avec le botaniste et chercheur Francis Hallé, qui avait depuis longtemps le projet de faire un film de grande ampleur sur les forêts primaires.
Ce film est projeté dans le cadre du programme La République forestière que mène le Parti Poétique depuis cette année en Seine-Saint-Denis et en Île-de-France (dans le cadre de la COP 21).

Related posts

Post a Comment

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *